Integrating Social Networks into SharePoint Internet Sites

Session animée par Brian Rodriguez et Ryan Sockalosky (Microsoft)

A ce jour, plus de 750 Millions d’utilisateurs dans le monde sont sur les réseaux sociaux.

73% de la population Américaine se connecte aux réseaux sociaux et 50% des utilisateurs le font tous les jours.

Les réseaux sociaux servent à faire la promotion des sociétés/marques/produits via des groupes dédiés sur Facebook.

Mais l’inverse est aujourd’hui de plus en plus présent où les réseaux sociaux s’intègrent sur les sites des marques (Facebook avec son « Like », Twitter et et « Tweet this »…).

Que peut-on faire pour intégrer les réseaux sociaux dans son site ?

La première fonctionnalité concerne le partage d’information qui permet de remonter des données de son site sur un réseau  social.

L’intégration de Facebook est simple grâce aux plugins mis à disposition sur le site dédié aux développeurs et un simple script JS plus une balise HTML permettent de le mettre en œuvre.

Pour intégrer le protocole OpenGraph de Facebook, il suffit d’ajouter des balise META dans ses pages et pour intégrer des statistiques d’utilisation (Facebook Insights) c’est la même chose (balises META).

Pour Twitter, l’intégration se passe comme pour Facebook avec un fichier JS et une balise HTML à intégrer dans ses pages.

Des solutions plus globales telles que AddThis.com permettent d’intégrer plusieurs réseaux sociaux en une seule opération.

1ère démo pour montrer comment, sur un site présentant un catalogue de produits, l’intégration de Twitter et Facebook a été mise en œuvre.

On voit que les boutons « Tweet this » et « Like » ont été intégrés et que les systèmes d’authentification sont gérés automatiquement.

L’intégration a été faite ici par le développement d’une WebPart mais cela pourrait être fait plus simplement avec une Content Editor WebPart. La WebPart développée ici propose dans le menu de paramétrage de la WebPart, des options spécifiques accessibles aux webmasters pour influer sur le comportement du bouton Facebook.

L’intégration de Twitter a été fait de la même manière avec une WebPart développée spécifiquement pour l’occasion et qui contient des paramètres pour influer sur le comportement du bouton « Tweet this ».

Si on veut que les boutons soient disponibles en permanence, il suffit de les inclure dans la MasterPage ce qui a été fait ici et on nous montre avec SharePoint Designer, où se trouve le code correspondant au composant en question (également développé pour l’occasion).

Petit passage dans Visual Studio pour regarder le code de la WebPart Facebook et notamment le fait que si la page est en mode Edit ou en mode Display, elle n’affiche pas la même chose.

Retour dans SharePoint Designer pour voir les balises META qui ont été ajoutées dans le header de la page pour intégrer le protocole SocialGraph. On voit notamment comment récupérer le titre de la page (via les contrôles standard de SharePoint) pour les insérer comme valeur de la balise META adéquate.

Retour aux slides pour parler de l’intégration d’outils conversationnels (en temps réel parfois) pour permettre aux internautes de discuter sur le contenu du site visité. Ces outils apportent une forte valeur ajoutée au site et apportent une certaine crédibilité aux sites qui les utilisent.

2ème démo sur l’intégration d’outils conversationnels au sein d’un site. Une nouvelle fois, une WebPart spécifique a été développée pour laisser des commentaires sur une page, commentaires connectés à Facebook. Cette WebPart est insérée dans la page et on voit que les internautes peuvent générer des fils de discussion sur la page actuellement visitée.

Même chose avec la WebPart qui affiche les messages postés en temps réel sur le channel Twitter dédié à la SharePoint Conference #SPC11.

Retour aux slides pour évoquer le stockage de contenus sur les réseaux sociaux comme par exemple sur YouTube.

Cela permet d’augmenter la visibilité et la réutilisation, permet aux internautes de suivre l’activité de l’entreprise sans visiter le site, etc…

L’exemple de Twitter est pris pour expliquer comment fonctionne les API REST qui permettent d’envoyer du contenu sur la plateforme.

Nouvelle démo pour montrer un composant qui a été développé pour envoyer du contenu dans Twitter. On commence par aller enregistrer son application sur Twitter via le formulaire dédié à cet effet. C’est la 1ère étape obligatoire pour pouvoir envoyer ou lire du contenu via les API et qui donne en échange du formulaire, des clés de cryptage à utiliser dans son application pour communiquer avec les serveurs de Twitter.

Plutôt que d’enregistrer les clés de cryptage dans son code ou dans le web.config, on utilise le « Secure Store Service » de SharePoint afin de stocker des données sous la forme clé/valeur.

Un autre exemple d’application des API qui est montré est de publier sur Twitter via un workflow personnalisé (qui utilise donc les API), aussitôt qu’une page est approuvée dans le site.

Une tâche de workflow a été développée pour l’occasion, rendue disponible dans SharePoint Designer et l’on voit comment utiliser cette action au sein de l’assistant de workflow de SharePoint Designer.

La session se termine en passant en revue le code du composant permettant de récupérer les données depuis le « Secure Store » et l’activité de workflow.

Pour rendre disponible l’activité de workfow dans SharePoint Designer, il faut créer un fichier XML portant l’extensions .actions dans lequel sont référencés différentes choses comme l’assembly hébergeant le code ou le titre des options qui seront ajoutées dans le ruban de SharePoint Designer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s