Windows Azure Internals

Et on commence par un superbe trailler pour le livre de Mark Russinovich : « Trojan Horse »

🙂 🙂 🙂 🙂

La session commence par l’architecture des datacenter azure.

Après un rappel des chiffres (des centaines de milliers de serveurs dans 8 régions),  on attaque le cœur du cloud OS avec :

  • La structure du Fabric Controler (FC) qui est comparé au Kernel de l’OS puisqu’il gère toutes les ressources du datacenter.
  • L’organisation du datacenter et la gestion des clusters (rack de 1000 serveurs) par le FC
  • L’aspect distribué du FC avec son instanciation sur certains serveurs du cluster (des sortes d’agent)

On enchaine sur une petite démo d’interrogation du FC à l’aide d’un outil : « FCClient »

Ensuite on passe à l’architecture réseau du datacenter et son évolution depuis l’ancienne version (DLA) vers la nouvelle (Quantum10) qui a permis de passer de 120Gbs à 30 000 Gbs (bande passante agrégée)

Le sujet suivant est le load balancer : le nouveau load balancer est un load balancer software qui est en fait une application azure. Et on enchaine sur une démo avec psping (psping permet de mesurer la latence et la bande passante entre deux points). Le but de la démo est de montrer la différence de latence qu’en on passe par les ip dynamique ou les vip. à le load balancer n’introduit qu’environ 0,5 ms

On passe ensuite au processus de déploiement :

  • Démarage du nœud
  • Boot PXE
  • Installation de l’OS (PE) et de l’agent

Puis : les interactions entre le portail et le FC via RDFE (Red Dog Front End) : et au passage on a droit à une petite anectode sur Red Dog ;-). Et on rentre donc dans le détail sur le rôle de RDFE.

Maintenant c’est le tout le processus de déploiement d’un package qui est expliqué (toutes les étapes sont gérées par le FC) et notamment les contraintes d’allocation des ressources (pré requis hardware, software, prise en compte de la fragmentation des ressource).

C’est maintenant le tour au rôle PaaS de passer à la moulinette :

  • Mark explique l’usage des disques lors du déploiement
  • On a droit à une petite astuce : le contenu du rôle est copié  4 fois à il nous conseille d’enlever un maximum de choses du package et de les stocker dans le storage : ensuite on les charge à la demande.

Et puis on passe au Iaas.

D’abord comment fonctionne les disques / le driver et le cache. Au passage on apprends que le cache n’est activé que sur le disque de l’OS.

On a droit ensuite à des recommandations sur l’utilisation des différents types de disques. à et une démo sur les perf des différents type de disques J

Sujet suivant : comment fonctionne les updates :

  • Update du code de l’app
  • Update de l’OS

Suite des sujets :

  • Le monitoring des nœuds et des rôles
  • Le déplacement d’une instance de rôle
  • Réallocation d’une instance

La session se termine sur les retours de l’incident qui à lieu le 29 février 2009 une petite vidéo sur le centre des opérations Windows Azure et Mark nous explique tout le détail de l’incident.

Super session comme toujours avec M. Russinovitch

Roch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s