[BI] What’s New In Analysis Services 2012

Présentation des nouveautés « Analysis Services » sur SQL Server 2012 – Speaker : Chris Webb – Niveau : 300

Il s’agit d’une session couvrant toutes les nouveautés « Analysis Services » sur SQL Server 2012 (y compris le modèle tabulaire)

On commence par une présentation de l’architecture « Analysis Services » sur SQL Server 2012 qui comprend 2 modèles (tabulaire et multidimensionnel) regroupés dans BISM (BI Semantic Model) avec une petite parenthèse sur la difficulté à ne pas confondre BISM et « Tabular Model ».

Modèle tabulaire :

  • Sources multiples (Bases de données, fichier texte, etc.)
  • Langage DAX
  • Restitution sur Power View ou Excel (en MDX)
  • Stockage in-memory (moteur « xVelocity ») ou sous SQL Server (mode « DirectQuery »)

Modèle multidimensionnel :

  • Uniquement une  base de données en source
  • Langage MDX
  • Restitution sur Excel
  • Moteur OLAP

On revient ensuite sur les raisons qui ont poussé Microsoft à créer le modèle tabulaire (modèle multidimensionnel trop compliqué, intégration des classeurs PowerPivot, utilisation du nouveau modèle de stockage « xVelocity », etc.)

On continue avec une première démonstration sur la création d’un modèle tabulaire sous Visual Studio. Chris Webb insiste sur la base de données de travail (« workspace database »). Lorsque l’on crée et développe un modèle tabulaire, on charge une copie de la base de données ce qui va créer un cube temporaire qu’il ne faut pas confondre avec les données en dév ou production.

On passe sur les différentes possibilités proposées par le modèle tabulaire :

  • Les mesures calculées,
  • Les colonnes calculées,
  • Les hiérarchies
  • Le mode « DirectQuery » permet d’aller requêter directement en SQL les données lors de l’analyse. C’est exactement la même chose que le mode « ROLAP » en multidimensionnel. A noter que l’on peut mélanger les 2 modes (« In-Memory » et « DirectQuery »).
  • La sécurité (similaire à ce que l’on pouvait faire sous OLAP)

On poursuit par les nouveautés en mode multidimensionnel

  • Plus de limite de stockage
  • DistinctCount en ROLAP optimisé
  • Nouveaux événements dans le « SQL Server Profiler »
  • XEvents qui est une alternative au « SQL Server Profiler » pour superviser nos données
  •  …

On termine par une petite discussion sur le choix qui s’offre à nous en SQL Server 2012 entre les 2 modèles (tabulaire et multidimensionnel) sachant que 70% des projets peuvent utiliser les 2 indifféremment.

En conclusion, une session qui s’adresse plutôt aux personnes ayant déjà développé des cubes multidimensionnels mais qui n’ont aucune connaissance du modèle tabulaire.

Julien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s