#SPC2012 : Building end-to-tend apps for SharePoint with Windows Azure and Windows 8

Session de 15h45 à 17h animée par Donovan Follette (Microsoft) & Todd Baginski (Canviz)

La session va avant tout s’orienter sur une démo dont le scénario est une compagnie voulant développer une application mobile dont les données sont stockées sur Office 365 et dans une base SQL Azure.

Les composants qui vont être mis en oeuvre sont multiples en commençant par Word 2013 et une application Office, Windows 8 pour l’application mobile, Office 365 pour stocker les données SharePoint, Azure Web sites pour envoyer des notifications, Azure ACS pour l’authentification et SQL Azure pour la base de données

La démonstration commence par afficher le site Office 365 sur un iPad, le site accédé étant le site public de la société qui est hébergé sur Office 365.

Ce site permet de demander un devis, l’application de demande de devis étant un site web ASP.NET hébergé sur Azure

Une demande de devis est créée depuis l’iPad et quand on passe sur le poste sous Windows 8, on voit qu’une notification Push a été envoyée et un Toast apparait pour demander à l’utilisateur de traiter cette demande

On ouvre l’application Windows 8 dans laquelle on retrouve des données provenant d’Excel (des graphiques) et quand on clique sur le graphique, le fichier Excel associé qui est hébergé dans le site SharePoint est ouvert dans Excel

On voit la demande de devis créée sur l’iPad apparaitre dans l’application et on peut traiter la demande en remplissant des formulaires pour ajouter des articles, des quantités et des prix

Après avoir validé le devis, une notification Toast apparait pour nous avertir de la création d’une nouvelle estimation pour la demande créée précédemment

On repasse sur l’iPad dans lequel on affiche la boite à lettre du Sales Manager de la société à qui des tâches ont été affectées dans l’optique d’un workflow pour traiter le devis

Dans le mail reçu, on voit un lien permettant d’afficher un formulaire contenant les détails du workflow et la possibilité d’ouvrir un document Word qui été généré par le workflow et qui contient toutes les informations nécessaire au devis

On passe sur un ordinateur avec Office pour pouvoir ouvrir le document Word et on voit les informations en question (les mêmes que les lignes ajoutées dans le devis mais mises en forme)

On retrouve dans le mail un lien pointant vers Office 365 pour approuver/rejeter le devis et le speaker approuve la demande. On voit le statut du workflow SharePoint mis à jour en conséquence

Quand on regarde dans Office 365 l’intranet de la société, on voit que le workflow a également stocké le fichier Word dans une bibliothèque de document avec différentes colonnes permettant de traiter le processus commercial et notamment savoir le devis a été accepté ou non

On modifie la valeur pour accepter le devis et quand on revient dans l’application Windows 8, on voit que la modification de la colonne faite dans SharePoint, a été reportée en temps réel puisque l’application Windows 8 communique en live avec Office 365

On voit également qu’en parallèle du document, un site SharePoint a été créé pour pouvoir gérer tout ce qui pourrait être fait maintenant que le devis a été accepté (un espace collaboratif pour traiter le projet en somme)

Cela conclu la démonstration et on repasse aux slides pour expliquer comment toutes les briques ont été mises en oeuvre pour arriver à ce résultat

Une grosse partie du travail pour la communication avec SharePoint repose sur la nouvelle API REST qui remplace les anciens webservices, est utilisable avec jQuery et a été pensée pour pouvoir être utilisée dans des applications mobiles

Pour tout ce qui concerne l’authentification, c’est OAuth qui est l’élément central et qui reprend les mêmes principes que beaucoup d’applications basées dessus (Facebook, Twitter…)

Les notifications dans l’application Windows 8 sont générées côté serveur et envoyées à Windows Push Notification Services (WNS)

Au final une application de démonstration très intéressante car elle met en oeuvre de très nombreuses technologies qui communiquent toutes ensemble mais une session décevante car il a surtout été expliqué quelles briques ont été utilisées et très peu d’informations ont été données sur comment l’application a été réalisée

Stéphane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s