#SPC2012 : SharePoint 2013 Upgrade Overview

Session de 14h à 15h animée par Sean Livingston (Senior Program Manager)

Le but de la session est de couvrir tous les aspects de la migration côté IT en passant sur les collections de sites, la ferme, les bases de données, etc…

Parmi les points de planification important, l’aspect sécurisation (en cas de plantage ou milieu) et temps ont été particulièrement pris en compte

La sécurisation se fait avec des outils comme le Health Check déjà présenté ce matin et les Evaluation Site vus dans la session précédente

Le temps de migration a été réduit en décorellant l’aspect migration des bases (modification des schémas notamment) de la mise à jour des collections (qui peut être fait ultérieurement). Cela permet notamment de gagner environ 2/3 dans les temps de migration par rapport à la même opération sur SP2010

Un dernier point concerne la communication auprès des utilisateurs avec le système de notifications système présenté également dans la session précédente (afficher une barre de statut sur toutes les pages de tous les sites)

Le fait de pouvoir migrer les collections de sites indépendamment des bases de données (Defered Site Collection Upgrade) possède plein d’avantages :

  • Supprimer les migrations big bang
  • Maitriser la migration plus simplement en permettant aux utilisateurs de continuer à travailler avec un design SP2010 par exemple
  • Permettre aux administrateurs des collections de sites de déterminer quand ils veulent migrer leurs collections de sites et en accord avec leurs utilisateurs de celles-ci

On refait une passe sur le Site Collection Health Check mais vu que cela fait déjà 3 fois qu’on en parle depuis ce matin, on commence à connaitre   😉

On refait également une passe sur les Evaluation Site Collections dont le but est de pouvoir tester la migration d’une collection de sites en la copiant et en exécutant la migration sur cette copie

Tout s’exécute depuis l’interface web même si les administrateurs de la ferme peuvent le faire via PowerShell et information intéressante, les collections ainsi créées ont une date d’expiration à laquelle elles seront automatiquement supprimées si jamais l’utilisateur oublie de le faire

Pour ne pas laisser les utilisateurs écrouler les serveurs en faisant des tests sur de très grosses collections de sites, les administrateurs de la ferme peuvent définir au niveau de la web application une taille maximale pour les collections pouvant utiliser cette fonctionnalité

Quand plusieurs collections doivent être migrées en même temps, les demandes sont placées en queue afin de ne pas surcharger les serveurs

Si une migration plante pour une raison inattendue, le processus reprendra tout seul mais si le plantage est dû à une raison particulière (ex: un problème dans la base de données) alors une intervention des administrateurs de la ferme est nécessaire

On passe à la partie démo sur Office 365 où l’on voit une collection de sites en mode SP2010 qui va être migrée

Dans la console d’Office 365, on sélectionne la collection de site et dans le ruban, une option Upgrade est disponible pour lancer la migration. On peut aussi informer les utilisateurs que l’on va lancer la migration via le système de notifications système

La migration n’est pas lancée car Sean veut montrer qu’en allant dans les paramètres de la collection de sites (en tant qu’administrateur fonctionnel et plus comme administrateur de la ferme), on peut faire la même chose via l’option présente dans le menu (Site Collection Upgrade)

On refait une passe sur la partie Evaluation Site Collection en cliquant simplement sur le lien présent dans la page de mise à jour (c’est très simple et cela se fait en quelques minutes donc)

L’effet démo a frappé car la migration a planté en plein milieu et du coup Sean s’est rabattu sur son « Emergency Slides Deck » dans lequel il avait fait des screenshots de toutes les étapes de migration  😉

On repasse sur les slides pour aborder la migration des parties sociales de SP2010 et notamment les MySites

Ce que verra l’utilisateur au niveau du MySite dépendra de 2 critères

  • La version du MySite Host (2010 ou 2013)
  • La version de son site personnel (2010 ou 2013)

Ce qu’il faut retenir c’est qu’il faut toujours migrer le MySite Host en version 2013 avant de migrer les sites personnels

Une fois le MySite Host migré en version 2013, les sites personnels sont migrés automatiquement (avec le système de mise en queue évoqué précédemment) quand l’utilisateur accède à son site personnel

La migration SQL est maintenant abordée et il est recommandé d’utiliser le système de snapshots de SQL Server

L’utilisation permet de pouvoir revenir en arrière sur l’ensemble de la base de données si quelque chose se passe mal

La mise à jour d’une base de données se fait depuis PowerShell via la commande Upgrade-SPContent -UerSnapshot et il est recommandé de ne pas migrer les collections de sites en même temps que la migration de la base (les collections peuvent être migrées ultérieurement comme expliqué précédemment)

Quelques limitations existent toutefois et notamment l’impossibilité d’utiliser les snapshots en même temps que le database mirroring ou le Remote Blob Storage (RBS)

On repasse un petit coup sur le système de notifications système si jamais cela n’a pas été suffisamment clair (ils aiment bien la répétition des concepts apparemment car ça fait 3 fois en 50mn que Sean en parle) et la seule information intéressante est qu’on ne peut apparemment pas personnaliser les messages qui sont affichés (ce sont des messages prédéfinis dans le système)

En ce qui concerne la mise à jour des modèles de mails utilisés par SharePoint, il est possible de personnaliser tous les modèles en faisant des déclinaisons par langue si besoin

Des améliorations ont été apportées dans le système de loge (ULS Logging, Correlation Ids, Error Codes…) pour avoir plus d’informations et aller plus vite dans l’analyse des logs quand on en a besoin

Pour la migration de la ferme, pas de recette miracle si ce n’est comprendre tous les tenants et aboutissants en lisant la documentation fournie par MS car c’est quelque chose qui peut être très complexe

Il est recommandé d’installer une nouvelle ferme en parallèle de l’existante sous 2010 et d’attacher les bases de données à cette nouvelle ferme (cela permet notamment de diminuer le temps d’indisponibilité des données aux utilisateurs, quitte à mettre la ferme SP2010 en lecture seule pendant la migration)

Une fois la migration terminée, il faut réindexer l’intégralité du contenu pour mettre à jour le moteur de recherche

Stéphane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s