#SPC2012 : Becoming a next-gen organization with SharePoint and Yammer

Session de 9h à 10h15 animée par Mark Fidelman

La session commence par rappeler que Yammer sera désormais offert dans Offie 365 ce qui implique d’ajouter une dimension sociale plus importante dans la partie collaboration couverte par la plateforme jusqu’ici

Pour introduire la notion de social, Mark fait une analogie avec les  villages d’antan où les gens se réunissaient pour créer des communautés, où tout le monde se connaissait, chacun possédait ses compétences (le maréchal ferrant, le médecin, le forgeron…) et où les gens communiquaient

Si quelqu’un au sein de la communauté ne remplissait pas sa tâche, le système entier ne fonctionnait plus

Dans les entreprises, on se rend compte que seulement 27% des employés (en moyenne) sont des passionnés qui peuvent avoir le rôle d’évangélistes pour les autres, 53% font leur travail sans plus et 14% sont totalement désintéressés de ce qui se passe

De ce fait, il est nécessaire de réinventer la manière de travailler où dans beaucoup d’entreprises, les gens sont dans des boxes voir travaillent depuis leur domicile et peuvent avoir l’impression d’être déconnectés de l’entreprise et perdent ainsi des informations importantes alors qu’ils sont inondés d’informations (ce qui est du coup contradictoire)

Rarement, les utilisateurs sont appréciés pour leurs connaissances et/ou leurs compétences et on ignore ce que font nos collègues ce qui donne l’impression de ne pas faire partie de la communauté d’où l’intérêt de devoir réinventer la manière de travailler

Les outils à disposition de nos jours sont très nombreux : téléphonie, vidéoconférence, flux d’activités, réseaux sociaux…

SharePoint et Yammer vont permettre de retrouver la majorité des fonctionnalités nécessaires pour travailler, dans un seul et même endroit permettant ainsi un gain de productivité

Un point important dans la manipulation des informations est de toujours replacer les données dans un contexte particulier (on voit à l’écran une communauté Yammer traitant de la mise à jour du CRM)

Par rapport à tout ce qui a été dit précédemment, on passe maintenant et très rapidement en revue les fonctionnalités offertes par la plateforme

  • Like pour apprécier le travail des autres
  • NewsFeed pour retrouver les informations pertinentes
  • Communities pour la création de groupes de travail sur un sujet précis

On passe maintenant à un retour d’expérience en prenant la société Colliers Hub comme référence

Ils utilisent de très nombreux outils au quotidien (SharePoint, CRM, Office, Lync, applications tierces…) pour couvrir leurs besoins

La passage sur SharePoint a permis de satisfaire 95% des utilisateurs, le taux d’adoption est de 60% et les « Brokers Referals » ont été augmentés de 75%

Les leçons tirés du projet :

  • Faire des use case pour carder les besoins
  • Démarrer avec un site pilote contenant peu d’utilisateurs (100 dans le cas ici)
  • Identifier un sponsor dans la direction
  • Former les utilisateurs
  • Inciter les utilisateurs à s’engager dans les nouveaux outils

En complément, des application mobiles sur iPhone ont été mises en oeuvre pour permettre aux employés de rester connectés à l’entreprise

La partie sociale a été couverte avec Newsgator et des intégrations avec LinkedIn, Twitter et Facebook ont été réalisées

La mise en place des outils à permis de faire en sorte que les utilisateurs prennent en main des problèmes pour les résoudre alors qu’auparavant ils étaient plutôt attentistes

Désormais si on reprend l’analogie du village, nous nous trouvons dans l’ère du village digital

Pour que les salariés s’investissent dans l’entreprise, il faut leur mettre à disposition les outils nécessaires pour le faire

Dans les organisations, il y a 4 types de culture d’entreprise :

  • Fraternité
  • Innovation
  • Execution
  • Hiérarchie

Si on prend des exemples pour chaque type dans l’ordre Starbucks, Apple, Oracle et (pas eu le temps de noter)

L’analyse de l’utilisation de fonctions sociales implémentées dans l’entreprise est un point important et on peut même parler de Social BI du coup

Les bénéfices qui doivent être tirés de la mise en place de ces outils sont multiples:

  • Améliorer l’efficacité dans le temps
  • Faire en sorte de sentir que l’entreprise est organisée en petits groupes spécialisés
  • Améliorer la productivité (réaliser plus de tâches dans le même laps de temps)
  • Réduire les coûts

Une session très décevante au final car nous n’avons pas du tout parlé de SharePoint/Yammer ni même vu la moindre démonstration. Il s’agissait plutôt de généralités sur l’intérêt de mettre en place un RSE et les bénéfices que l’on peut en tirer. Et on ne parle pas du speaker qui travaille en tant qu’indépendant et a fait 3 fois la pub de son bouquin, plutôt que de rentrer en profondeur sur un sujet qui avait tout pour être intéressant.

Stéphane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s