#SPC2012 : Multi-language websites with SharePoint 2013

Session de 17h à 18h15 Josh Stickler, Program Manager Kate Kelly, Program Manager

Lorsqu’on parle de la gestion Multilingue dans SharePoint, on pense fortement au système de variation. C’est en effet le cas dans cette session.

Le rappel de base étant effectué (un site « source » permet de faire des copies vers un ou plusieurs site « cible » ), nous allons voir les nouveautés dans 2013.

On apprend qu’il y a eu un gros travail sur les performances et en effet l’ajout d’une nouvelle langue prend deux fois moins de temps. En cas d’erreur, la variation ne reprends pas son travail depuis le début.

Concernant les limitations, en mode OnPremise 209 labels et 50 pour le mode Online.

Deux modes de gestion est possible :

  • « Centralized control » : le nouveau contenu disponible sera mise à jour sur tous les sites « cible »,
  • « Distributed control » : On choisit depuis les sites « cible » afin de récupérer le contenu du site « source ».

La première démo permet de voir les différentes configuration possibles des variations (activation du machine translation…)

Les variations propagent maintenant les listes : bibliothèques de documents, listes d’annonces, et les generic lists ! C’est une grande avancée car ce manque dans les versions précédentes était un frein à l’utilisation des variations. Hourah !!

Nous voyons la preuve en démo. On voit une liste d’annonce. Un nouvel éléments est créé, puis un clic sur « Update target » du ruban provoque sa copie dans le site en français (après quelques F5). Pour finaliser le tout, un clic sur « Machine Translation » et l’élément est traduit. On fait la même chose sur un document. Ça fonctionne !

Machine Translation est un nouveau service permettant de faire la traduction de texte via Microsoft Translator.

Maintenant, on passe à la navigation qui est maintenant géré via le « managed navigation », et qui permet donc d’utiliser le term store, d’avoir des urls firendly, et une flexibilité entre les niveau (création simple de hiérarchie de pages).

Chaque site de variation comporte son propre Term Set de navigation. Cela permet donc pour chaque langue d’avoir la traduction du titre, de l’url, et des paramètres SEO. Il est indiqué qu’on a pas besoin de language pack.

Tout cela est montré en démo et on voit bien qu’on peut avoir une page avec sa propre url et traduction. Au passage, on voit dans les bibliothèques de pages la possibilité d’ajouter une colonne sur l’état de la traduction (traduction demandée ou traduction effectuée).

On revient désormais sur la partie « Machine Translation Service » qui se connecte donc à MS Translator via une connexion sécurisée (via SSL).

Les traductions se portent sur les champs SharePoint (simple texte, champs de contenu libre), et les documents (docx, rtf, txt…).

A noter le côté extensible et l’utilisation en Client et Server Object Model.

Une autre possibilité est « Human Translation ». Cela permet d’utiliser la norme XLIFF (XML Localization Interchange File Format). Via le ruban, on va pouvoir gérer un package de traduction. Ce dernier pourra ainsi être transmit à un outil externe de traduction.

De la même manière que Machine Translation, le Client et Server Object Model peuvent être utilisés (pour les opérations d’import et export).

Il est également indiqué qu’on peut mutualiser les traductions : pour un site en anglais, canadien et français, la partie canadienne peut intégrer les traductions française et le contenu anglais.

En conclusion :

  • Les performances sont accrues
  • Les listes sont désormais supportées (enfin !)
  • Managed navigation
  • L’intégration de « Machine translation » permettant la traduction en ligne de contenu
  • La génération de package XLIFF grâce à « Human Translation » pour la transmission à un outil de traduction.

Jérôme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s