#SPC2012 : How to Develop Social Applications with SharePoint 2013

Thursday, 11h00, Matthew McDermott, MVP, Principal Consultant, Director

Résumé :

Session où la grande partie est de la redite d’autres sessions.

Une partie intéressante est la démo à la fin où il montre qu’il est possible d’outrepasser les problèmes de cross-scripting via un Request Executor. Dommage qu’il ne rentre pas plus dans les détails de l’implémentation de son code. Son code lui permet de créer une sorte de bot permettant de s’attacher à Dynamics pour poster une news sur SharePoint en mentionnant une personne qui clos une opportunité.

// Composantes du social

Il représente les composantes du social : UserProfiles + Feeds + Following + Search Il explique qu’il ne faut pas hésiter à faire des prototypes pour valider ce que l’on veut faire.

On peut travailler sur les UserProfiles, les social feeds, les site feeds et les community sites.

Il représente les possibilités de développer du social (CSOM, JSOM, REST, Silverlight Library, .NET CLR Library).

On peut récupérer les profiles et les propriétés.

On peut récupérer les feeds et les réponses.

On peut modifier la photo de l’utilisateur (pas ses propriétés).

On peut créer des posts avec l’utilisateur authentifié.

On ne peut pas tester si un compte existe, créer,modifier, supprimer un user profile, créer un post au nom d’une autre personne.

// DEMO : JSOM

Il veut amener du social dans la recherche.

Il a modifier le search design Display template. Il a copié le Item_Person et Item_Person_Hover.

Il y a ajouté une div dans le Hover copié, avec un javascript qui va utiliser le SocialFeedManager pour récupérer les feeds et les afficher sur le panneau.

Dans ce display template il utilise AddPostRenderCallback et SP.SOD.executeFund(‘sp.js’..) pour ajouter un callback lorsque le DOM est chargé.

Il utilise console.log() pour logger ses erreurs.

// DEMO : JSOM et REST

Il fait deux démos, permettant d’attaquer les services REST et JSOM pour attaquer le profil utilisateur en récupérant une propriété utilisateur. Avec ça il récupére la propriété custom « TwitterAccount » qu’il passe à une requête JSONP Twitter afin de récupérer les tweets.

// DEMO : Request Executor

Il expose un scénario d’un système externe qui veut se connecter à SharePoint. Il va utiliser Request Executor qui va créer une IFRAME vers une App SharePoint qui va attaquer le site SharePoint, comme un proxy.

Ainsi il surpasse la restriction cross-domain.

Il a une page hébergée sur Dynamics CRM, qui récupère et post les feeds.

Il a créé un dev qui lui permet de créer une opportunité sur Dynamics, et quand cette opportunité est validée, cela poste un message sur le newsfeed de SharePoint de la part d’un bot.

Il ne rentre pas dans l’implémentation de son code.

Christian

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s