Introduction à Windows Embedded 8

Windows Embedded 8 est la dernière version du système d’exploitation de Microsoft destinée aux systèmes embarqués. Il est prévu pour Mars 2013 mais plusieurs versions Preview ont déjà été publiées via le programme Microsoft Connect.

winembeddedtimeline

Windows Embedded 8 est basé sur une version allégée de Windows 8. Il n’inclut par exemple pas Windows Store, ce qui rend impossible l’installation d’applications Modern UI de diffusion large. Le système ajoute cependant de nouvelles fonctionnalités destinées notamment au Branding (modification de l’apparence) et au Lockdown (verrouillage du poste de travail). Ces fonctionnalités le rendent particulièrement adapté aux appareils personnalisés (pour une société), aux bornes publiques ou aux ordinateurs de bord.

La configuration d’une machine sous Windows Embedded 8 se réalise au préalable sur un poste de développeur, via l’outil Image Configuration Editor (ICE). Cette application, présente dans le SDK fourni, liste l’ensemble des fonctionnalités disponibles dans le système d’exploitation embarqué.  Elle permet ensuite de les activer et de les configurer.

W8E ICEA gauche la liste des fonctionnalités disponibles, au centre celles activées,
à
 droite le paramétrage de la fonctionnalité sélectionnée

Une fois les fonctionnalités configurées, l’installation de la machine hôte peut se faire de plusieurs manières. ICE peut par exemple générer un ISO préconfiguré de Windows Embedded 8 qui contiendra le paramétrage réalisé. Une autre méthode, plus simple, consiste à enregistrer le fichier de configuration en XML et sélectionner ce fichier lors de la première étape de l’installation de l’ISO standard. Les fonctionnalités  seront alors activées automatiquement via l’outil transparent intégré à l’installeur, Image Builder Wizard.

W8E IBWLe deuxième choix permet le paramétrage de l’installation par le fichier XML créé via ICE

Ainsi, Windows Embedded 8 propose un environnement adapté aux systèmes embarqués par le biais de fonctionnalités de personnalisation et de sécurisation. Il nécessite d’être configuré via une machine de développement classique. Cette séparation permet une certaine industrialisation mais rend impossible la modification « à chaud » des machines hôtes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s