[SPC14] SPC317 // Extend business processes with Workflow Manager

Mercredi 05/03/2014 à 9h00

Speaker
Alex Randall – Senior Consultant @ Microsoft Consulting Services

Résumé
C’est une session dev mais en je dirais que c’est moitié dev, moitié power user.
Le Workflow Manager est nouveau sur SharePoint 2013 et déporte le traitement des workflows hors de SharePoint et notamment sur Azure lorsqu’on est en mode Cloud.
Il conseille beaucoup l’utilisation de SharePoint Designer 2013 pour les workflows car l’outil s’est beaucoup amélioré avec de nombreuses actions plutôt puissantes. On pense notamment à l’action qui fait appel aux API REST, ce couplé avec le fait que ces APIs se soient beaucoup développées.
On peut malgré tout faire des App avec des workflows avec Visual Studio si on est plus dans un mode d’industrialisation.

// Office 365 Platform
Il montre la slide qui explique que maintenant les APIs Office 365 sont assez poussées à travers les différents produits de la plateforme.

// Agenda
Qu’est ce qu’est le Workflow Manager
Qu’est-ce qu’un workflow
Les outils de création de Workflows
Des démos
Comment choisir parmi les outils existant

// Qu’est-ce que Workflow Manager
C’est une nouvelle infrastructure pour faire tourner les workflows Le tenant SharePoint 2013 travaille avec un serveur à l’extérieur que ce soit Azure Workflow ou Workflow Manager. Cela permet de séparer le traitement des workflows sur une infra qui peut évoluer en conséquence et qui est indépendante.
Comme SharePoint 2013, Workflow Manager (ou Azure Workflow) est basé sur SQL Server et se base sur Workflow Foundation 4.5 (permet entre autres du du processing déclaratif) et Service Bus (qui permet notamment de gérer les erreurs, les essais en cas d’erreurs par exemple de réseau).
Pour des questions de rétrocompatibilité, la plateforme de workflow SharePoint 2010 continue à exister sur une ferme 2013.

// Workflow Manager Farms —> Aller voir SPC356

// Scénario de workflow
Garth Fort un utilisateur travaille sur des propales, qu’il doit faire relire par 2 personnes, puis relire par un approbateur technique afin de valider la propale. Ces process d’approbation peuvent mener à un nombre impressionnant de pièces jointe si cela se passe par mail.

// DEMO – Workflow d’approbation
Afin d’automatiser cette revue, il va d’abord montrer par navigateur.
Sur son site, sur sa bibliothèque de documents, il ajoute un workflow approbation natif SharePoint 2010.
Il définit les approbateurs commerciaux en parallèle d’abord. Puis ajoute un approbateur technique ensuite.
Il upload un document et exécute son workflow. Cela créé des tâches et des éléments d’historique du workflow. On voit le schéma visio web access représentant le workflow en cours.
Il passe à un des approbateurs commerciaux, voit dans ses mails qu’il a une tâche.
Il valide la tâche.
Démo d’un workflow natif, rien de spécial.

// Annonce
SPC3994 : What’s new in Workflow for SharePoint Online Il y a des nouveaux templates de workflows qui arrivent sur SharePoint Online !!

// Outils de création de workflows
Navigateur —> SharePoint Designer 2013 (et Visio) —> Visual Studio 2012/2013 Dans l’ordre de plus en plus complexe.

// Scénario de workflow à faire en SharePoint Designer – avec des personnes de son tenant Katie veut un site d’équipe. Elle appelle l’admin SharePoint Alex.
Quand il raccroche Alex a eu une urgence et oublie. De plus il a beaucoup de demandes de sites d’équipes à sa décharge.
On va chercher à automatiser l’approbation et la création de sous-sites avec SharePoint Designer.
Pour préparer le terrain, il crée une liste de demandes de Team sites avec quelques informations comme le nom, la justifications etc.
Il ouvre SharePoint Designer, et crée un workflow de liste en mode SharePoint 2013. Il va dans le designer et crée un « Call HTTP Web Service » qui est une action qui permet d’appeler des APIs REST. Il fait remarquer que de nouvelles actions existent, aussi faire des boucles (for et while), des blocs en parallèle.
Il passe en Visual Designer ce qui ouvre un outil basé sur Visio, où on peut effectivement ajouter des vraies actions. Il ajoute une étape « Attente d’approbation ».
Il ajoute une action « Assigner une tâche » où on peut configurer une tâche. On peut ajouter des rappels en cas de retard.
Il rattache son étape à l’étape création de site en cas de succès, aller à l’étape d’échec le cas échéant.
Il revient sur son Text-Based designer et sa tâche est effectivement là.
Il a créé une étape « Création de site » qui est exécuté avec les APIs REST en cas de succès de l’approbation.
Il démontre un bouton « App Step » qui permet d’effectuer une action avec des droits supérieurs pour le workflow. Pour ça on doit l’activer et donner des droits de full control au service. Il nous invite à voir cela sur internet où la documentation a été faite.
En validant sa tâche, approuvant la demande, son workflow passe en « Creating Team Site », et à la fin son sous-site est créé.

// SharePoint Designer 2013
La version 2013 est grandement améliorée au niveau des custom workflows.
C’est CET outil qu’il conseille pour les workflow business assez simplement.
Il y a beaucoup de nouvelles fonctionnalités.

// Scénario pour workflow – Tweet avec Visual Studio 2013 Garth a une idée de tweet pour le compte de son entreprise.
Il doit faire valider à Katie qui est responsable de la communication.
Ce qu’elle aimerait est de valider le tweet de Garth et automatiquement le poster.
Il montre l’App Contoso tweet for SharePoint qu’il a réalisé.
On passe sur Visual Studio 2013, il a crée une App SharePoint 2013 en provider-hosted.
Il ajoute des listes de workflow history et tâches pour le workflow.
Il ajoute un workflow dans son projet. Dans le designer en xaml, il crée des activités de tâches, des conditions.
A noter que son mail est customisé dans la tâche Visual Studio.
Dans la page Default.aspx, il utilise jQuery et une librairie twitter pour poster ton tweet.
Il a fait un WebService custom dans son projet qui va gérer la cryptographie que Twitter demande dans ses APIs car celui de base ne le fait pas.

// Architecture de l’App Twitter
Azure Workflow est dans Windows Azure.
Le Team Site et l’App est côté SharePoint Online. L’App Web contient les listes du Workflow.
Enfin Twitter est à côté.
Du team site on va vers l’App sur Azure, qui lance le workflow sur Azure workflow, workflow qui utilise les listes de l’App Web, mais aussi le web service sur Azure qui va poster le tweet.

// Les workflows en farm ou sandbox
Ils sont toujours supportés. Les solutions fermes ne sont pas supportés dans SharePoint Online.
Le code dans les solutions sandbox sont dépréciées (celles sans code sont toujours supportées).
Choses importantes mais pas de scoop.

// Comment choisir parmi les outils.
SharePoint Designer 2013 est le plus facile à utiliser notamment pour les power users. Développeurs, pensez-y aussi, c’est un outil plutôt puissant plutôt que de faire forcément quelque chose sur Visual Studio.

Christian

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s