Patch Tuesday – Janvier 2019

Le premier Patch Tuesday de l’année a été libéré hier soir par Microsoft. Celui-ci corrige quelques failles et règles des problèmes. En voici la liste :

  • Corrige une faille de sécurité liée à l’isolation de session qui affecte les points de terminaison distants PowerShell. Par défaut, PowerShell Remoting fonctionne uniquement avec les comptes d’administrateur, mais peut être configuré pour fonctionner avec des comptes non-administrateurs. À partir de cette version, vous ne pouvez pas configurer les points de terminaison distants PowerShell pour qu’ils fonctionnent avec des comptes non-administrateurs. Lorsque vous essayez d’utiliser un compte non-administrateur, l’erreur suivante apparaît :

« New-PSSession: [computerName] La connexion au serveur distant localhost a échoué avec le message d’erreur suivant: Le service WSMan n’a pas pu lancer de processus hôte pour traiter la demande donnée. Assurez-vous que le serveur hôte et le proxy du fournisseur WSMan sont correctement enregistrés. Pour plus d’informations, voir la rubrique d’aide about_Remote_Troubleshooting. »

  • Résout le problème suivant : l’utilisation de esentutl / p pour réparer une base de données ESE (Extensible Storage Engine) corrompue aboutit à une base de données essentiellement vide. La base de données ESE est corrompue et ne peut pas être montée.
  • Mises à jour de sécurité pour Microsoft Edge, Internet Explorer, Windows App Plateforme et Frameworks, Windows MSXML, Kernel Windows, Stockage et systèmes de fichiers Windows, Mise en réseau sans fil Windows, Moteur de base de données Microsoft JET, Windows Linux, Virtualisation Windows et Moteur de script Microsoft.

Il existe hélas déjà des problèmes connus à la suite de l’installation de cette mise à jour, même si l’éditeur travail à leurs résolutions :

Pour Windows 10 1809 :

  • Les applications tierces peuvent avoir des difficultés à authentifier les zones réactives.

Pour Windows 10 1803 :

  • Après avoir installé l’aperçu du sommaire qualité du mois d’août ou la mise à jour du .NET Framework du 11 septembre 2018, l’instanciation de SqlConnection peut générer une exception.
  • Certains utilisateurs ne peuvent pas épingler un lien Web dans le menu Démarrer ou la barre des tâches.
  • Après l’installation de KB4467682, le service de cluster peut ne pas démarrer avec l’erreur «2245 (NERR_PasswordTooShort) » si la longueur minimale du mot de passe de la stratégie de groupe est configurée avec plus de 14 caractères. Définissez la stratégie par défaut « Longueur minimale du mot de passe » du domaine sur 14 caractères ou moins.
  • Les applications tierces peuvent avoir des difficultés à authentifier les zones réactives.

Pour Windows 10 1709 :

  • Après avoir installé l’aperçu du sommaire qualité du mois d’août ou la mise à jour du .NET Framework du 11 septembre 2018, l’instanciation de SqlConnection peut générer une exception.
  • Les applications tierces peuvent avoir des difficultés à authentifier les zones réactives.

Microsoft vous recommande vivement d’installer la dernière mise à jour de la pile de maintenance (SSU) pour votre système d’exploitation avant d’installer la dernière mise à jour cumulative (LCU). Les SSU améliorent la fiabilité du processus de mise à jour afin d’atténuer les problèmes potentiels lors de l’installation de la LCU.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s