[SPC14] Branding internet facing website with SharePoint in the cloud

Mail de Fabien

Session présentée par :
• John Ross
• Randy Drisgill
• MVPs SharePoint chez Rackspace

// résume
Awesome session de la SPC 2012 !
Pas de chance, on est en 2014. Donc j’ai revu à 99% ce que j’ai vu il y a 1 an 1/2.
Mais petit rappel quand même pour ceux qui connaissent pas les composed look ou le design manager.

// intro to branding

Dans SharePoint: le branding s’applique sur les masters pages, les page layouts, css, webpart, images, …

Dans SharePoint 2010:
• Simple : thème
• Medium : custom css
• Complexe : master et layouts et xslt

Dans SharePoint 2013 ou SPO:
• Simple : composed look
• Medium : design manager custom css
• Complexe : master et layouts et display templates

Dans O365:
P plan : public web site
E plan : publishing feature disponibles + public site

// intro SPO public sites

Un site publishing simplifié public au maximum est disponible dans O365.
Header et Footer editable, un device Channel mobile, pas de cswp ou cswp.
Très limité mais parfait pour des petit sites vitrine de petites entreprises.
Il y a 41 composed looks dans ces sites contre 18 pour les sites standards.

Exemple : http://whymicrosoft.com

// branding simple : composed looks

Explication rapide du principe. Plus de détails dans la session précédente de Christian.
Il font une démo, rien de neuf.

// Branding moyen : design manager

Aucun changement.
Le design manager est toujours là pour permettre de designer dans SharePoint avec n’importe quel outil, pas forcement SPD. Il nous fait une démo sur online. Mais c’est pareil on premise.

// branding complexe : masters et layouts

Pas abordé.

// Cloud vs on premise

3 possibilités:
Cloud : O365
On premise dans le Cloud : Azure (ou autre hébergeur)
On premise : chez moi

Il y a une grille de décision dans les slides. En gros le public site de SPO n’est adapté que pour des petits sites vitrine.

Bref… next.

Fabien

[SPC14] Search driven publishing portal in SP Online

Mail de Fabien

Session présentée par :
• Alex Pope
• Helge Grenager Solheim: fast team a Oslo
• Tous deux Microsoft

Session IT Pro

// Résumé
Une session sur la CSWP. Une nouveauté: un cache est disponible. C’est tout, le reste, on savait déjà.

// intro
Ca va parler de la content Search webpart.
Elle a été mise a disposition dans online en septembre.

On va parler display Template, group cache,…

Il nous rappelle l’architecture:
Le contenu d’un coté . La recherche l’index et la surface dans les pages :
• Contenu dans des listes, librairies
• Crawl, process index
• Load page , évaluation de la query
• Les résultats sont affichés via display templates

Il nous montre des cas d’usage de la cswp:
• Carrousel de news
• Document populaires
• Mes documents
Les news sont dans une liste sp.
L’ajout d’item n’est pas immédiat car l’index doit tourner.

// Search driver publishing in SPO vs on premise

Dans on premise seulement: faceted navigation, taxonomy refinement, product catalog site template

Dans O365: tout le reste

// CSWP
• On ajoute la wp
• On sélectionne la query
• On sélectionne le display template

// display templates
Des natifs existent, ils sont basiques.
Des custom possible en html/js

// création des propriétés automatiquement
Les colonnes de listes sont automatiquement mappée vers des crawled properties. Les colonnes de site, des crawled et des mapped.

// démo
Il nous fait une démo de paramétrage de CSWP sur O365.

Utiliser sort by viewsRecent pour trier par popularité.
Utiliser filtre by « name of the user who runs the query » pour mes items.

// CSWP group cache

Une nouveauté. Permet de réduire le temps de chargement des pages en ne rejouant pas a chaque fois les pages. 15min de cache par défaut.
Le cache est lié a un groupe AD (qui doit avoir droit de lecture), par exemple « lecteurs de news ».

Dans les settings de la cswp, une option de Caching est apparue.

Il ne faut pas l’utiliser : sur les pages avec requêtes personnalisée, ou avec de la sécurité granulaire ou sur les pages avec peu de trafic.

// best practices

Si on load beaucoup de manager properties, et qu’on ne peux pas cacher le résultat, penser à paramétrer la cswp en mode chargement asynchrone.

// cswp vs cqwp

préférer la cswp.
Cqwp: pas de latence à cause de l’index. C’est le seul avantage.

Fabien