Windows 10: The Next Chapter

terry_myerson_silhouette_web

 

Petit récapitulatif des annonces :

  • Windows 10 gratuit pour ceux qui possèdent une licence Win 7 (Oui 7 !) et supérieur (la première année, formule avec abonnement ?)
  • L’intégration de Cortana au cœur de l’OS.
  • Plusieurs apps universel (office aussi) .
  • Nouveau navigateur, nom de code : Spartan
  • Une nouvelle appli Xbox Windows 10, la possibilité de streamer (et donc jouer) les jeux Xbox one sur PC.
  • Petite démo de DirectX12

Les surprises de la keynote:

  • Surface Hub : un écran 84’’ 4K qui tourne avec Windows 10. Vidéo de présentation:
  • Microsoft HoloLens (waaaaw !) . Vidéo de présentation:

La nouvelle release de Windows 10 sera disponible la semaine prochaine. Pour les téléphone il faut attendre février.

Pour revoir la keynote c’est par ici => http://news.microsoft.com/windows10story/

Mehdi

[PASS SUMMIT 2013] Extrait de la session du Keynote, « Deep inside Hekaton »

Speaker : David DeWitt

Hekaton est le nom de code du moteur In Memory OLTP de SQL Server 2014.

Le projet de mise en place comporte une équipe d’une quarantaine de personnes.

Hekaton, 3ème moteur de SQL Server après :

  • Le Moteur relationnel,
  • Le moteur Apollo basé sur les Column Store Index et utilisé dans le cadre d’entrepôts de données.

Dans Hekaton, il y a une meilleure optimisation de la mémoire, le moteur est architecturé pour les CPU modernes.

Il y a un nouveau moteur de requêtage où  toutes les tables sont chargées en mémoire dans le « buffer pool ».

Différence entre le moteur traditionnel de SQL Server relationnel et Hekaton :

SQL Relationnel Hekaton
Structure de données   partagées Objet Latches Lock-Free
Concurrence d’accès Locking Versions w.   timestamps
Optimistic
Exécution de   requêtes Interpretation Compilation dans une   DLL

Conclusion :

Rentre en profondeur dans le moteur Hekaton, très théorique et pas évident de suivre. Il n’y a pas de démo pour illustrer le tout.

Sébastien Madar

Keynote – Day 2

Keynote orientée cette fois sur la partie back-end. On commence par des chiffres d’usage et de fréquence d’update de Azure, et la diversité des services proposés en Cloud.

On voit ensuite un tour d’horizon des briques applicatives de Azure.

Les websites s’améliorent continuellement pour proposer un point d’entrée intégré de bout en bout et sont maintenant en release.

Scott Hansellman nous presente ensuite les nouveautés de asp.net qui propose maintenant un modèle de projet unifié (on peut cocher webforms, mvc, et webapi).

On passe ensuite a une démo avec plein de nouveaux goodies d’asp.net et Visual studio, publication dans azure en quelques clicks. Visual studio peut maintenant se brancher sur le site dans azure et intercepter la output.

On enchaine sur une démo azure mobile services, qui permet maintenant des api custom (hors crud), et gérer ses scripts avec git. Les scripts peuvent aussi être gérés depuis Visual studio. Un wizard permet de mettre en place la plomberie pour les notifications push. Mobile services passe également en release.

Entrée en scène de Scott Guthrie.

Azure va proposer un service d’autoscale. Ce service reste simple mais permet déjà pas mal de scénarios. Combiner a la facturation par minute annoncée il y a quelques semaines, on va pouvoir vraiment bénéficier de l’élasticité du Cloud.

Démos ensuite autour de azure directory et utilisation du service dans une application asp.net, puis dans des services SaaS comme Box ou Salesforces.

On passe ensuite a BizTalk services avec une démo d’intégration d’un site web avec sap.

La keynote se termine avec office 365 et le développement d’application office. On voit une prévues d’outils Visual studio pour les applications office 365.

Keynote nettement moins marketing !

Keynote – Day 1

C’est toujours plaisant de retrouver Steve Ballmer sur scène, même si cette année son discours avait moins d’humour !

Pour commencer, la preview de Windows 8.1 et des autres outils sont disponibles sur http://preview.windows.com.

Globalement pas de vrais grosses surprises autour de Windows 8.1, ceux qui avaient regardé la vidéo du Computex 2013 ont retrouvé les mêmes annonces :

  • Le retour du bouton démarrer
  • La possibilité de booter directement sur la partie Desktop
  • Un swipe up depuis l’écran de démarrage pour afficher toutes les apps installées
  • Des fonds d’écrans animés
  • La possibilité de lancer Skype ou prendre une photo depuis le lockscreen sans avoir à se logguer
  • Un clavier visuel amélioré avec de nouvelles gestures pour une saisie plus rapide comme le choix d’un mot recommandé avec un swipe sur la barre espace ou la saisie d’un nombre avec un swipe up sans basculer sur le mode numérique
  • Le mode Hands Free qui détecte des mouvements via la caméra pour naviguer
  • On peut désormais ouvrir 4 apps en même temps (x2 si on a un second moniteur)
  • L’annonce pour l’automne d’une nouvelle version des apps Mail et XBox Music + une nouvelle version de PowerPoint
  • Et bien sûr la nouvelle recherche intégrant Bing et les apps déjà installées dans une même fenêtre de résultat, avec la possibilité de lancer un action directement depuis cet écran

Une chose important à noter est que tous les speakers ont insisté sur le fait que les apps Desktop sont toujours là, et qu’elles gardent une place très importante dans les usages sur Windows. Il est vrai que depuis la sortie de Windows 8, les apps Desktop (qui constituent toujours le plus gros volume d’apps sur la plateforme) avaient un peu disparues du discours officiel.

Le store qui va avoir droit à une application complètement relookée a dépassé les 100 000 apps. L’installation des updates va pouvoir être automatique.

Côté matériel, toujours plus de touch et de devices hybrides, et aussi un nouveau format : les petites tablettes. On va d’ailleurs revenir avec une tablette 8 pouces Acer, qui ira très bien avec la Surface Pro aussi en cadeau !

Une nouvelle version de Visual Studio arrive avec notamment des outils de diagnostic de performance et un debug amélioré des appels asynchrones.

Autre annonce, le support de natif Web GL (3D) et MPEG-Dash (vidéo HD) dans IE11 et dans les apps Modern UI.

Et pour finir, la plateforme Bings va s’ouvrir aux développeurs en proposant des API pour intégrer plein de features intéressantes dans nos apps : cartographie, imagerie 3D, OCR, traduction et bien sûr de la recherche.

Pierre-Yves.