//Build 2017 Day2 – Sessions

Lors de cette journée consacrée à Windows, j’ai assisté à plusieurs sessions où malheureusement le  contenue tournaient autour de quasiment le même sujet.

App Model evolution

Dans cette session  Andrew Clinick a présenté les évolutions de l’app Model:

  • Simplification et l’amélioration de la vitesse de distribution.
  • Les delta de MAJ
  • Self UWP updating apps (pour les applications installées en dehors du store)
  • Microsoft conseille fortement l’utilisation du desktop bridge, non pas pour être dans le store, mais pour améliorer fortement l’expérience utilisateur, dans le sens où l’installation/désinstallation de l’application sera « propre » avec 0 impact sur le système.

Quelques infos sur le Desktop Bridge :

  • Il ne convertit pas les applications mais plutôt le MSI, xcopy …
  • l’application ne change quasiment pas
  • Office et Microsoft teams utilisent le desktop bridge
  • Amélioration de l’engagement des utilisateurs avec plusieurs outils :
    • Le project Rome
    • Les adaptatives cards (via la nouvelle fonctionnalité de Windows « timeline » ou via Cortana/Bots)
    • Microsoft Graph (sujet récurant lors de la build)

What’s New in TypeScript

Le nom de cette session est trompeur. Aucune nouveauté n’a été présentée. Anders Hejlsberg a déroulé exactement les mêmes slides qu’il utilise depuis plusieurs mois, avec exactement les mêmes démos.

Les nouveautés listées (ou vues lors des démos) sont celles des versions 2.0 à 2.2 et non pas des futures versions:

  • Non-nullable types
  • Literal types
  • Async Await ( pour de l’ES3/ES5)
  • type checking pour du JavaScript (dans VS Code)
  • Quick fixes (dans VS Code)

//Build 2017 Day1

Cette année la build est de retour à la « maison » à Seattle. Avec @timothelariviere nous couveront les trois jours de la conférence.

Contrairement aux anciennes version de la //Build, cette année la première journée est consacrée à l’IA et Azure

Les annonces de la Keynote:

  • Quelques chiffres:
    • 500 millions de devices sous Windows 10 !
    • 100 millions d’utilisateurs actifs office 365
    • 12 millions d’organisations dans l’Azure Active Directory
    • 90% des TOP 500 entreprises utilisent le Cloud de Microsoft
  • Microsoft passe du Mobile First Cloud First au Intelligent Cloud/Intelligent Edge
  • Azure Iot Edge (fonctionne sur Windows/linux et les petits devices)
  • Plusieurs démos qui démontrent l’utilisation de l’IA : Workplace safety (analyse en temps réel de flux vidéos pour détecter les risques sur un chantier) , Intelligent meetings, Cortana …
  • Azure :
    • Cloud shell : CLI disponible directement dans la version Web (et app) d’azure, sans rien installé !
    • Azure mobile App dispo sous iOS et Android (la version UWP arrive bientôt)
    • Debug de la prod avec des snapshot (super feature)
    • MySQL et PostgresSQL as a service (grosse annonce)
    • Azure Cosmos DB
    • Azure Stack (l’extension d’azure pour avoir un « Azure en local »)
  • Visual Studio 2017 for mac passe en GA avec .Net Core 2.0 en preview !
  • Support des Azure Functions et des logic Apps dans VS 2017
  • Cognitive Services : 4 nouveaux services : Bing custom search, custom Vision Service, Custom Decision Service et Video indexer
  • Bots : Trois nouveaux canaux : Cortana Skills, Skype for Business (ENFIN !) et Bing.
  • AI translation for PowerPoint : plugin de traduction en live d’une présentation PowerPoint

Et pour finir, je vous laisse admirer cette vidéo =>

[JSS 2014] Session : BI et déploiement automatique avec TFS

Speaker : Romuald COUTAUD & Khirdine HADDAR
Level : 200

Objectif : Déploiement des solutions BI (SQL, SSIS, SSAS, SSRS) automatiquement avec TFS

Introduction :
Dans tous les projets BI, il y a différentes façons de gérer l’industrialisation de nos projets (SQL, SSIS, SSAS, SSRS). Cette session va permettre d’illustrer TFS (Team Foundation Server), l’un des moyens d’industrialisation de ces projets en automatisant la génération et le déploiement des livrables dans les différents environnements (Dev, Intégration, Prod).
Ce qui va être présenté ici, ce sont juste le versioning des solutions ainsi que la génération et le déploiement automatique des différents projets (TFS Build).

TFS :

  • Gestion des versions des projets
  • Packager les livrables
  • Build TFS
    • Extraction et copie automatique sur le serveur
    • Génération des projets (se fait à l’aide de MSBuild, un framework dotNet)
    • Déploiement

Le déploiement se fait à l’aide de WWF (Windows Workflow Foundation). Il est possible d’utiliser des scripts PowerShell pour compléter ces tâches.
Beaucoup de DLL (codeplex) ont été développées par la communauté et seront utilisées.

Outils :
SSIS : MSBuildSSIS2012 (génération & déploiement)
SSAS : SSASHelper (génération)
SSRS : SSRSMSBuildTasks

Démo : Déploiement SQL Server

  • définition du Build avec les différents arguments (deploy, environment, …)
    • fait appel à TFSBuild.exe

>> Toute la base a été déployée sur l’instance DB indiquée, avec les schémas associés.

Démo : Déploiement SSIS

  • le fichier .proj a été modifié pour prendre en compte des options non natifs
  • possibilité d’ajouter un fichier .xaml (WWF) pour avoir des options en plus aussi (BuildSSIS, …)
  • lancement du Build
    • compilation du projet SSIS + déploiement
    • le build peut se lancer aussi en ligne de commande. En changeant les paramètres, on peut facilement déployer les mêmes sources mais sur des instances différentes

Démo : Déploiement SSAS

  • mêmes procédés que précédemment à l’exception qu’un fichier de config.xml peut permettre de customiser ses différentes sources
  • comme indiqué dans la partie Outils, le codeplex pour SSAS ne permet pas de déployer les solutions SSAS. Pour la démo, un script PowerShell a été développé, permettant les déploiements

Démo : Déploiement SSRS

  • pas de surprise par rapport aux précédentes démos. La DLL, récupérée sur codeplex, met à disposition plusieurs méthodes permettant de checker l’existance d’un rapport, l’ajout/suppression d’un rapport, la modification de la source, etc.
  • les étapes de génération et déploiement restent les mêmes que précédemment

Pré-requis :

  • avoir un server TFS configuré
  • adapter tous les codeplex récupérés

Conclusion :
On entend beaucoup parler de TFS (surtout chez les dotNetiens) mais durant mes différentes missions, je n’ai pas eu l’occasion de voir cette méthode mise en place.
Très bonne session, on a pu voir qu’une fois que toutes les configurations, pour chaque type de solution, ont été mises en place, on peut facilement déployer nos solutions sur chacun de nos environnements et du coup, faciliter la tâche à nos chers collègues du support (et nous même).
Reste à voir ce que TFS peut donner avec les tests unitaires par exemple…