[Build 14] – Go Mobile with C# and Xamarin

Mail de John
Vendredi 4 avril 2014 06:10
Go Mobile with C# and Xamarin
Les gens passent 86% du temps sur mobile à utiliser des applications natives contre 14% pour les applications web.

Facebook utilisait le HTML5 pour développer leurs applications mais leurs notes étaient terriblement basses. Une fois qu’ils sont repassés en natif les notes sont passées de 2 à 4 en moyenne.

C# tourne sur 2.6 milliard de devices (tout OS confondus).

 

Explication de comment fonctionne le développement multiplateforme à l’heure actuelle avec le mode en Silo en natif.
On enchaîne avec un court rappel du développement multiplateforme avec les technologies web.
Ensuite présentation de la façon de procèder avec Xamarin et de la liste des APIs disponibles par plateforme (projection des API).
Démonstration du développement d’une application native Ios (Camera, Filtres et Twitter)

 

Quelques statistiques sur le pourcentage de code commun entre les plateformes pour des applications réelles avec explication de pourquoi telle ou telle application à un meilleur pourcentage que sa voisine.

 

Pour partager du code avec Xamarin on peut utiliser des Universal Apps, des PCL simple ou PCL avancée avec NuGet (PCL ne contenant que les définitions du code comme SQLite).

Xamarin est en train de migrer complètement vers des PCL (utilisant le profil 78).
Ajout de certaines API dans Xamarin :

– Mono.Data.Sqlite
– CouchBase
– System.Drawing
– MailKit/MimeKit
– Et bien d’autres à venir
Démonstration de l’application de démo Xamarin Store
Xamarin dispose d’un store de composants accessibles depuis Xamarin Studio (par exemple un composant pour gérer les Google Glass).
Présentation de Xamarin Test Cloud, un outil permettant de tester automatiquement une application Android sur plusieurs centaines de devices.

 

John

[Build 14] – Building a Single Page Application with ASP.NET and AngularJS

Mail de Mehdi
Jeudi 3 avril 2014 16:42

Building a Single Page Application with ASP .NET and AngularJS

// Speakers:
David Catuhe, Jon Galloway

Session un peu décevante, niveau 300 mais plutôt destinée aux personnes n’ayant jamais fait d’AngularJS.

Les démos sont là pour attirer ces gens sur ce framework.

On débute avec la façon avec laquelle on intègre Angular dans une page HTML => nous avons besoin que d’un seul fichier
«angular.min.js»

Trois solutions sont possibles pour ajouter AngularJS à un projet => soit on télécharge les fichiers, soit on utilise NuGet ou un CDN (le plus conseillé par David).
// Début de la démo :

Initialisation du controller de la vue, David ajoute comme injection $scope pour accéder au scope de la vue. Il initialise une variable avec un tableau de deux éléments qui seront bindés dans la vue avec un repeater, il lance la page, et voilà ! ça marche très simplement.

Ensuite on nous introduit les différentes façon d’accéder à de la data, avec $http qui est basé sur une version light de jQuery, et $resource qui est un objet spécifique fait pour du restful api (qui sera utilisé un peu plus tard dans la démo pour interroger le serveur au lieu d’avoir la data en local)

Pour les utiliser depuis le controller, il faut les ajouter dans les injection de dépendance de celui-ci.

On nous présente comment créer un service pour rendre transparent l’accès aux données.

Démo de comment on peut créer un filtre dans un repeater.

Une petite démo du Two-Way Data Binding avec enregistrement en local des données.

Une démo sur les animations (avec le repeater , angular ajoute des classes spécifiques quand un element est ajouter/supprimer/modifier dans la liste et on peut donc facilement faire des animations en css).

Présentation de comment créer des routes dans Angular avec le template de la « page » qui va avec.

Mehdi